2025 : la fin des embouteillages à Besançon

0
3184
contournement besancon
Les "2x2 voies" à hauteur de Micropolis, avec passage supérieur piétons et vélos. Crédit DREAL
- Annonce -
Le contournement de l’agglomération bisontine est un serpent venimeux qui empoisonne la capitale comtoise depuis des décennies. Le reptile sera-t-il bientôt éradiqué ? Raphaël Bartolt, Préfet du Doubs, Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon et Président de la communauté d’Agglomération du Grand Besançon et Olivier Thirion, Directeur de projet à la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), ont présenté le 17 octobre 2017 le projet d’achèvement du contournement de Besançon.

Dans sa présentation, le Préfet du Doubs, en poste à Besançon depuis 2015, a souligné l’importance stratégique, pour l’Etat, de ce barreau manquant indispensable au développement économique et touristique de Besançon. Si le bouclage financier de l’opération demeure de la responsabilité du futur CPER 2020-2025 (Contrat de Plan Etat-Région), il est persuadé que l’enveloppe comprise entre 80 et 120 millions sera débloquée, tant la congestion de l’agglomération est préjudiciable à son essor.

Une concertation de grande ampleur du 17 octobre au 27 novembre 2017

De son côté, le Maire de Besançon a souligné l’importance du travail de concertation entre l’Etat, la communauté d’Agglomération et les services techniques de la DREAL pour aboutir à ce beau projet.

Il souhaite que les habitants du Grand Besançon, les acteurs économiques et les riverains s’approprient ce projet, y apportent des améliorations, si possible au cours de la phase de concertation. Des permanences et réunions publiques ont d’ailleurs été programmées pour l’occasion*.

Le franchissement élargi du Doubs à Beure permettrait de désengorger le trafic. Crédit DREAL
Un objectif d’intégration urbaine

La section de la RN57, entre les tours de l’Amitié et la commune de Beure, est l’une des plus chargées de toute l’agglomération bisontine. On y dénombre quotidiennement, entre 32 000 à 52 000 véhicules, dont 8 à 9% de Poids Lourds.

Le quartier de Planoise et ses 20 000 habitants, les zones pavillonnaires, les entreprises et le parc des expositions Micropolis, sont autant de contraintes à prendre en compte pour que l’aménagement futur soit performant, s’intègre dans la ville et réponde aux attentes des habitants en terme d’environnement et de cadre de vie.

Partager l’espace avec les autres modes de transport

Une attention particulière est apportée à la protection des nuisances pour les riverains et l’amélioration des modes doux (vélos et piétons) dans le cadre de la mise en « 2X2 voies » aux abords du quartier de Planoise et du site de Micropolis. Ce sont 2 km d’aménagements cyclables nouveaux en site propre, avec des connexions spécifiques – en particulier avec les rives du Doubs et la vélo-route européenne – assurant une continuité « modes doux » performante et sécurisée pour les habitants et les touristes.

© Bauer
Un calendrier encore lointain

La « voie des Montboucons » a été mise en service en 2003, celle des « Mercureaux » en 2011. Cette ultime section entre les « boulevards » et la commune de Beure sera opérationnelle en 2025. Si les premières études d’opportunité ont été lancées en 2011, il aura fallu 5 ans pour qu’elles soient réalisées du fait d’un environnement urbain contraint.

Les études complémentaires issues de la concertation publique prévue en 2017, puis l’enquête d’utilité publique programmée pour 2019, renvoient le début des travaux à 2021. Besançon sera donc (en partie) désengorgée en… 2025. Ne faisons pas la fine bouche… !

Y.Q

*Des permanences se tiendront :
– à la salle polyvalente de Beure, vendredi 27 octobre de 14h à 19h, puis samedi 18 novembre de 10h à 13h ;
– à la mairie de Besançon, jeudi 26 octobre de 13h30 à 17h30 ;
– à la Médiathèque Nelson Mandela de Planoise, mercredi 15 novembre de 14h à 17h ;
Enfin, une réunion publique de présentation du projet est organisée à Micropolis le 9 novembre à 20h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here