Basket – Nationale 2 : le BesAC impérial à Feurs !

0
184
Besac basket besancon
BASKET – Nationale 2 – Onzième journée - © BesAC
- Annonce -
A Feurs, BesAC bat EF Feurs 87-67
Les quarts-temps : 28-15, 17-12, 26-16, 18-24

Le BesAC a réussi un gros coup, samedi soir, contre Feurs, jusque-là seule équipe invaincue du championnat de Nationale 2 et leader de la division.
Mais l’équipe de la Loire est tombée sur une énorme opposition bisontine. Le BesAC sur la lancée de cinq matches sans défaite, a ainsi enchaîné et mené ce face à face de bout en bout pour, à terme, véritablement étriller de 20 points une formation forèzienne qui a terminé totalement groggy.

Mais la domination de Guerrier et de ses coéquipiers a été telle pendant quarante minutes, qu’il n’y a rien à redire sur ce large score.
Pourtant le BesAC ne partait pas favori dans ce match au sommet entre le leader et son dauphin. En effet, une fois encore Besançon se présentait avec un effectif réduit et, de plus, sans son head coach, Nicolas Faure souffrant et resté à demeure. C’est son adjoint Joseph Kalambani qui a donc piloté la maneuvre et il l’a fait de main de maître et sans complexe pour sa toute “première” à ce niveau. Chapeau Jo !

Dans ce match disputé dans une salle pleine (1 300 spectateurs), le BesAC a réussi un vrai festival, en s’appuyant sur un solide collectif qui, parfois, a même fait merveille avec des actions très abouties.
Portés par une envie de tous les instants, mais également par beaucoup de rigueur et de sérieux défensifs, et de l’autre côté du terrain, par une très forte inspiration offensive, les Bisontins ont rapidement fait la différence.

Liesse au gymnase des Montboucons ce samedi 2 décembre – Crédit BesAC

On ne racontera pas ce match dans le détail, ce ne serait qu’anecdotique. On retiendra seulement que le BesAC s’est offert le gain des trois premiers quart-temps, menait déjà 45-27 (+18) à la mi-temps et a creusé un écart maximum de 27 points (69-42, 29e). Il est certain qu’au terme du troisième quart-temps l’affaire était bel et bien pliée dans une salle refroidie par tant d’écart, avec une différence finale de 20 points. A peine croyable.

Mais pour mieux situer encore la haute performance du BesAC, il faut savoir que l’EF Feurs n’a pu inscrire que 67 points quand elle en marquait jusque-là 83,2 en moyenne et que, par ailleurs, elle a encaissé 87 points samedi quand elle n’en prenait que 69,5 en moyenne. Des chiffres éloquents !

Difficile dans ce contexte de sortir une individualité plutôt qu’une autre, tant la victoire du BesAC est d’abord collective. Mais comment ne pas mettre en exergue le dur combat mené dans la peinture, par Henrikas Vorotnikovas qui avouait en fin de match avoir livré son meilleur match depuis son arrivée en France en septembre 2016. Pour sa part, Nemanja Stankovic est resté dans ses standards. Quant au trio Guerrier-Ikuesan-Régnier, il a totalisé 36 points en s’appuyant notamment sur 7 paniers majorés. Il serait injuste de ne pas citer également le tandem de meneurs Benjamin John – Clément Martin, qui a orchestré le jeu et mis sous l’éteignoir un certain Prolhac qui la saison passée avait fait si mal au BesAC sous les couleurs de Clermont.

Il faut le souligner : le BesAC a sorti son meilleur match de cette première partie de saison. Un match qu’on peut sans crainte qualifier de match référence !
Avec cette victoire, les Bisontins sont totalement relancés et, toujours seuls seconds, ne sont plus qu’à une victoire de leur adversaire de cette 11e journée, sans compter qu’ils ont aussi fait le trou avec leurs trois poursuivants que sont Pont-de-Cheruy, Montbrison et Beaujolais Basket.

Mais déjà se profile, ce samedi 9 décembre (20h) au gymnase des Montboucons, la venue du Cannet et de ses ex-joueurs de Pro A, l’ancien pro bisontin Anthony Christophe et les ex-Nancéiens Max Zianveni et l’Américain Kenneth Grant. Les Méditerranéens viennent de mettre à la raison Lyon SO. Pas une petite performance. Assurément, voilà qui promet encore un dur combat.

Avec l’espoir de voir les travées des Montboucons très remplies. L’équipe actuelle du BesAC et les résultats qu’elle vient de signer le méritent bien !

Pierre Labbé

Les marqueurs :

  • EF Feurs : Vial 12 (2 X 3 pts), Prolhac 10 (2 X 3 pts), Beugnot 8 ( 2 X 3 pts), Mansaré 5 (1 X 3 pts), Lance 3 (1 X 3 pts), puis Wiltz 15 (3 X 3 pts), Albert 3, Boyer 3.
  • BesAC : Vorotnikovas 24, Stankovic 22 (2 X 3 pts), Guerrier 12 (1 X 3 pts), Ikuesan 12 (2 X 3 pts), John 5 (1 X 3 pts), puis Régnier 12 ( 4 X 3 pts), Martin, Ignakpelila

Les matches de la 11ème journée :

  • EF Feurs – BesAC : 67-87
  • SMUC Marseille – Beaujolais Basket : 84-90
  • Montbrison – Pont de Cheruy : 73-78
  • Oest Lyon – Le Puy : 81-72
  • Le Cannet – Lyon SO : 83-77
  • Prissé-Macon – Golfe Juan : 74-79

Le classement après 11 journées

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here