Besançon, une ville branchée !

0
647
Patrick CORNE Président du SYDED, Jean-François LONGEOT Sénateur du Doubs, Eric ALAUZET Député du Doubs, Jean-Louis FOUSSERET Maire de Besançon - Crédit Y.Q
- Annonce -
Jean-Louis Fousseret Maire de Besançon, Patrick Corne Maire de Marchaux et Président du SYDED et Jean-François Longeot, Sénateur du Doubs, ont inauguré, ce lundi 11 décembre, la première des 47 bornes de recharge pour véhicules électriques sur le département du Doubs, dont 5 sur la seule commune de Besançon (Place Saint Jacques, Chamars, Granvelle, St-Paul et et CHU J.Minjoz)
Stations de recharge : la clef du développement des véhicules du futur

Qu’il s’agisse de l’énergie électrique, du bio-gaz ou de l’hydrogène, le développement industriel et les ventes de voitures à énergie propre sont liés à la capacité des villes à offrir un nombre suffisant de lieux de recharge. A défaut, les ventes resteraient marginales, comme l’a soulignée Florence Morin de l’ADEME Bourgogne Franche-Comté.
C’est dans cet esprit que le SYDED (syndicat mixte d’énergies du Doubs) a décidé de mailler l’ensemble du département de ces infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides.

Un investissement initial de 730 000€

Le Sénateur Longeot, ancien Président du SYDED, est à l’initiative de ce besoin nouveau initié par Arnaud Montebourg en 2015.
Les bornes sont fabriquées par une entreprise de la région (SOBEM-SCAME de Sainte Marie s/Ouche en Côte d’Or). L’investissement est pris en charge principalement par l’ADEME pour 40% ainsi que la région Bourgogne Franche-Comté et le SYDED qui assure également la maintenance des équipements. Chaque collectivité finance 2500€/borne.
La convention lie la ville de Besançon, le SYDED et l’ADEME pour une durée de 3 ans. D’ici là, le développement des véhicules tout électriques et/ou hybrides nécessitera de nouveaux investissements.

A Besançon, recharger sa voiture électrique est gratuit

Les 5 bornes bisontines sont installées sur des zones de parking payant. La recharge est donc incluse dans le prix du stationnement, ce qui met l’heure de recharge à 1.40€ pour l’équivalent de 100 kms d’autonomie… Sacrée économie par rapport aux énergies fossiles !
Dans les zones hors stationnement payant, le coût de recharge est fixé à 4€/heure au travers d’une application smartphone ou par carte-recharge pour les abonnés.

Une étape symbolique mais importante

Besançon contribue ainsi à rendre la ville (et particulièrement le centre-ville) plus attractive tout en accompagnant l’industrie automobile du Nord Franche-Comté dans sa transition énergétique.

Y.Q

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here