Contournement de Besançon : coup de chapeau à la DREAL

0
2078
Le franchissement élargi du Doubs à Beure permettrait de désengorger le trafic. Crédit DREAL © DR
Le franchissement élargi du Doubs à Beure permettrait de désengorger le trafic. Crédit DREAL © DR
- Annonce -
Le billet d’humeur… Par Y.Q

Les services de l’Etat et la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) avaient promis une large concertation ouverte afin de prendre en compte les attentes des riverains et utilisateurs de la RN57 dans la construction du dernier tronçon entre Beure et les tours de l’Amitié.
C’est chose faite !
Jeudi 9 novembre, une réunion publique avait lieu dans l’amphithéâtre de Micropolis autour du Préfet du Doubs, de Jean-Louis Fousseret Maire de Besançon et des équipes de la DREAL.
Une petite centaine de personnes était présente, soit bien peu de monde pour un projet multimodal qui va impacter la vie des 20 000 habitants de Planoise et des quelques 1 400 résidents de la commune de Beure.

Une équipe professionnelle à l’écoute

Le coup de chapeau s’adresse en particulier à Hélène Feuvrier, Directrice du projet à la DREAL.
Cette jeune ingénieure des Travaux Publics de l’Etat fut très claire dans ses propos et véritablement attentive aux propositions des habitants présents.

Coups de griffe au transport routier

Un représentant de l’association française des utilisateurs de transport (AFUT) s’est emporté contre les camions, source essentielle du réchauffement climatique et contre le contournement générateur d’augmentation du trafic routier.
Un syndicat de transporteurs routiers franc-comtois a demandé à l’Etat et à la Mairie d’interdire les poids lourds en transit en les reportant sur l’autoroute… Les deux ont oublié que l’axe en question est utilisé pour moitié au moins pour la desserte locale.

Beure, la RN83 et les vélos

Beaucoup de questions ont porté sur l’aménagement du rond-point de Beure et sa liaison avec la route de Lyon. Un participant a même proposé un croquis intelligent de regroupement des deux ronds-points actuels. Les habitants de la petite commune de Beure sont inquiets des nuisances sonores et de l’impossible traversée des cyclistes et des piétons entre le village et les rives du Doubs.

Priorité aussi aux piétons et aux cyclistes

En aménageant deux passerelles modes doux pour relier Planoise à la rue de Dole, et en prolongeant vers Micropolis la vélo-route, les concepteurs du projet offrent une véritable alternative à la voiture dans une liaison Nord-Sud sécurisée.

Il y a encore loin de la coupe aux lèvres, mais quand l’Administration fait intelligemment les choses…

Y.Q

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here