Entrez, entrez… En politique

0
353
Quand les députés expérimentés fustigent les novices © Assemblée nationale
- Annonce -
Le billet d’humeur… Par Diceross


« Marchons, Marchons, Qu’un sang impur abreuve nos sillons ! »
Ces mots, tirés de notre Marseillaise nationale, pourraient devenir la maxime des équipes de notre cher Président.

Nouveaux militants d’un parti qui n’a même pas une année d’existence, les partisans LREM, sont partis au combat, sans avoir fait leurs classes. Beaucoup viennent de nulle part… et d’ailleurs.
Dans cette frénésie de nouveautés, de nombreux électeurs se sont sentis proches de ces jeunes novices et dans un élan d’identification, ont voté en leur faveur à la Présidentielle, puis aux législatives.
La liesse s’est emparée de la majorité des français ; un vent nouveau, un souffle nouveau mais … avec des nouveaux, aussi.
Ainsi, les novices ayant chanté tout l’été, se trouvent aujourd’hui fort dépourvus.
« Vous chantiez, nous en sommes fort aise et bien travaillez maintenant. »

La barre va être difficile à tenir, certes, mais le parti doit compter sur ses soutiens de première heure, experts en la matière, marins habitués des tempêtes.
Jean-Louis Fousseret, Maire de Besançon, l’a d’ailleurs assumé ce choix, lors du dernier Conseil Municipal, engendrant quelques vagues, qui ne sont, en réalité, que de misérables petits clapotis, des polémiques qui n’ont pas de sens, ni d’intérêt. Bien dans ses bottes, il aurait été incompréhensible qu’il agisse autrement.

Mais aujourd’hui, la mission semble être toute autre. Vieux briscards de la politique, Jean-Louis Fousseret et les autres, nouveaux engagés dans La République En Marche, prenez-en main, vous les rocs imperturbables qui maîtrisent l’art de la politique, cette horde de petits nouveaux inexpérimentés. Apprenez-leur à prendre la parole en public sans se ridiculiser. A vendre leurs idées. Prenez-les sous vos ailes. Faites-leur comprendre qu’ils sont aujourd’hui entrés en politique.

Le peuple français a fait son choix dans les urnes à deux reprises : Présidentielle et Législatives. Il n’a pas pu se tromper deux fois de suite en un mois… Faites en sorte de lui prouver qu’il n’a pas fait d’erreur de casting le jour des élections… A moins que.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here