L’adieu à une grande

0
425
Simone Veil, en 1974, alors Ministre de la Santé - © AFP
- Annonce -
Le Billet d’humeur… Par C.D

Elle symbolisait l’émancipation des femmes…
Elle symbolisait l’espérance européenne, à une époque où tout était encore à inventer…
Elle symbolisait l’espoir, la ténacité, le discernement…
Elle symbolisait la liberté, l’égalité, la fraternité…

Simone Veil est décédée, ce jour, vendredi 30 juin 2017, à l’âge de 89 ans.

Elle est cette femme de courage, ancienne déportée juive qui a survécu au terrible massacre de la Shoah et à la déportation à Auschwitz…
Elle est cette femme de caractère qui a choisi de ne pas oublier en gardant son matricule 78651 sur son bras gauche…
Elle est cette incroyable énergie qui lui a permis de reprendre une revanche sur la vie, victoire symbolique sur le nazisme…
Elle est cette femme de défi, qui a fait le choix, un jour, de rentrer en politique, parce qu’il n’y avait rien de pire, pour elle, que l’inaction…
Elle est cette femme politique de conviction qui lui a valu tant d’insultes lors de sa lutte pour l’autorisation de l’IVG…
Elle est cette femme de discernement, qui a écrit l’un des plus beaux textes jamais lu à l’Assemblée Nationale, devant un parterre exclusivement masculin : « Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les 300 000 avortements qui, chaque année, mutilent les femmes de ce pays, qui bafouent nos lois et qui humilient ou traumatisent celles qui y ont recours. (…) Je ne suis pas de ceux et de celles qui redoutent l’avenir. Les jeunes générations nous surprennent parfois en ce qu’elles diffèrent de nous ; nous les avons nous-mêmes élevées de façon différente de celle dont nous l’avons été. Mais cette jeunesse est courageuse, capable d’enthousiasme et de sacrifices comme les autres. Sachons lui faire confiance pour conserver à la vie sa valeur suprême. »

Adieu, chère Madame Simone Veil !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here