Un lémur couronné quitte Besançon pour la Dordogne

0
334
Lémur couronné - crédit Jacky Renard
On dénombre seulement 76 adultes et 5 jeunes lémurs couronnés dans les parcs zoologiques du continent européen. C’est une espèce classée en danger sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) © Jacky Renard
- Annonce -
Les équipes animalières du Muséum de la Citadelle de Besançon et particulièrement Mélanie Berthet, la vétérinaire du zoo et Carole Jousset, soigneuse des lémuriens, avaient la larme à l’œil en voyant partir le petit lémur couronné né à Besançon en avril 2016.
Le jeune mâle de 18 mois a donc quitté les remparts de la citadelle comtoise pour le parc zoologique de Calviac en Dordogne, accompagné d’Emmanuel Mouton, le directeur du zoo périgourdin.
Un petit singe de Madagascar

Les Lémurs couronnés sont exclusivement présents dans la partie Nord de l’île de Madagascar et notamment dans la réserve protégée d’Ankarana. Ils vivent en groupes sociaux, composés de 5-6 individus en moyenne, dans lesquels les femelles sont dominantes. Cette espèce est menacée par la destruction de son habitat en raison de la déforestation et de la culture sur brûlis. Elle est peu connue sur le continent européen où on ne dénombre que 80 adultes et jeunes.

Le Muséum de la Citadelle de Besançon 

Résolument pédagogique, le jardin zoologique de Besançon met l’accent sur la préservation et la reproduction des espèces animales menacées. Ce sont environ 300 vertébrés dont 70 mammifères présentés au sein de la Citadelle de Vauban, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité. En grande partie, les espèces sont sélectionnées en fonction de leur statut de menace et de conservation, mais également pour l’intérêt de leurs comportements sociaux.

Le Muséum de Besançon a désormais une bonne réputation dans l’univers des parcs zoologiques à l’échelle mondiale. 70% des espèces présentées, dont les lémurs couronnés, sont intégrées dans des programmes d’élevage européens. C’est dans ce cadre que le jeune lémur mâle va intégrer le zoo de Calviac en Dordogne où il va retrouver  une femelle pour y constituer une nouvelle famille.

Une capture toute en douceur

Si Kanto et Electra ont pu donner naissance à deux bébés lémuriens (en 2016 et 2017) c’est en partie grâce à la compétence, la patience et l’amour de Carole Jousset, leur soigneuse. Donner naissance à des animaux sauvages en captivité n’est pas une mince affaire. Et mettre dans la cage le petit lémur à la couronne brune a nécessité de longues minutes de patience et d’attention pour le convaincre.

Souhaitons-lui un bon voyage et un bon séjour au pays du foie gras et de la truffe.

Y.Q

Mélanie Berthet, Vétérinaire du zoo de la Citadelle
Mélanie Berthet, Vétérinaire du zoo de la Citadelle
Carole Jousset, soigneuse au zoo de la Citadelle s'implique avec passion et professionnalisme pour les lémuriens, mammifères parmi les plus menacés au monde © Y.Q
Carole Jousset, soigneuse au zoo de la Citadelle s’implique avec passion et professionnalisme pour les lémuriens, mammifères parmi les plus menacés au monde © Y.Q
Emmanuel Mouton, Directeur du zoo de Calviac
Emmanuel Mouton, Directeur du zoo de Calviac a accompagné le petit lémurien jusquà son nouveau domicile © Y.Q

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here