Marulaz : un vide-grenier alternatif !

0
435
- Annonce -
Le billet d’humeur par Yves Quemeneur

Dimanche au soleil le 30 avril dans le quartier de la Madeleine. C’était la foule des journées d’été rue de Vignier, rue de l’école et Place Marulaz.
Les vide-greniers : trop souvent devenus les marchés du dimanche, plus souvent occupés par des commerçants ambulants que par les familles et les enfants « vidant armoires et greniers ».
Une mode restée à l’abri de ce quartier « alternatif », où se côtoient, en bons enfants, associations, librairies décalées, ateliers d’artistes, cafés et petits bistrots.
J’y ai vu un petit Kevin de 8 ans faisant l’article à une maman, vantant un jouet dont il avait du mal à se séparer, et déjà prêt à marchander pour agrémenter sa tirelire.
Les terrasses de café de la petite place étaient bondées de monde et de serveurs aux petits soins.
J’ai rencontré Clotilde, 4 ans, subjuguée par une histoire de princesse.
Et puis tous les objets que l’on garde à la cave ou au grenier en pensant s’en servir un jour et qui changent de main à l’occasion. Ces mêmes objets que les acheteurs d’un jour vendront l’an d’après.

J’aime ce vide-greniers de Marulaz : il a l’odeur du quartier, la générosité de ses habitants, l’ombre des arbres de la place, la fraîcheur de la fontaine et le sourire des promeneurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here