Question de points de vue : la gratuité des parkings, une solution ?

0
138
- Annonce -
A l’approche des fêtes de fin d’année, les commerçants du centre-ville ont lancé une pétition pour une réduction, voire une gratuité des parkings.
Solution ou pas pour augmenter la fréquentation du centre-ville ? Les bisontins s’expriment.

Mickaël, community manager : « Pour moi, les tarifs du parking ne sont pas un frein puisque j’habite au centre-ville et que je me déplace en vélo électrique. La grosse problématique, c’est le nombre d’offres identiques (il faut être sur des niches), l’absence d’une communication professionnelle par le biais des réseaux sociaux, trop peu d’adhérents Client Roi qui offre de vrais outils d’aide à la vente peu onéreux et enfin parfois le sourire chez certains commerçants ! Pour ceux qui habitent à l’extérieur de Besançon, tous les parkings couverts offrent une heure de stationnement, c’est déjà pas mal non ? »

Viviane : « En ce qui me concerne, je rejoins le collectif des commerçants demandant la baisse des parkings au centre-ville… Certes la première heure est gratuite mais pas suffisante. j avoue ne pas aller très souvent dans la boucle pour cette raison. »

Francisque, chef d’entreprise : « Le parking devrait être gratuit les vendredis et samedis en période de fêtes et pendant les vacances scolaires. Cela serait une vraie attractivité. »

Lydie, commerçante centre-ville : « La gratuité des parkings, je ne pense pas, mais une réduction du prix, oui, cela serait une bonne idée. »

Guillaume : « Les parkings totalement gratuits ne sont pas la solution : trop de voitures « tampons » qui resteraient garées à la même place pendant des jours. Toutefois, une heure de parking gratuit cela n’est pas suffisant pour flâner et regarder les boutiques. Il faudrait, soit une diminution du tarif horaire, soit 2h de parking gratuit. Actuellement, au vu des tarifs pratiqués, je me rends au centre-ville uniquement lorsque je suis obligé ou pour quelques courses rapides. »

Franck, artisan : « A Pontarlier, tous les parkings sont gratuits ou en zone bleue, ce qui est très appréciable et plus d’appréhension de cumuler les PV! »

Florence, commerçante : « Je suis commerçante depuis 30 ans au centre-ville de Besançon. Je ne pense pas, contrairement à ce que certains affirment, que notre centre-ville soit sans intérêt. Se promener au coeur de ville est très plaisant. Je pense que le vendredi et samedi les parkings devraient avoir un tarif très attractif pour faire revenir les clients et favoriser les commerces… Mais surtout, ne plus avoir autant de PV qui affluent et qui empêchent les gens de flâner ! Entre midi et deux le samedi, une gratuité serait également la bienvenue car nous n’avons toujours pas récupéré nos chiffres d’affaires d’avant le tram. Les élus de notre ville doivent le comprendre et ne plus se cacher les yeux. Enfin, il ne faut pas retrouver au centre-ville les mêmes boutiques qu’en zone commerciale, sinon, en effet, les clients ont meilleur temps d’aller en zone où les parkings sont gratuits. »

Albertine, voyante : « Je ne sais pas si la gratuité des parkings est la solution. En revanche le constat est effarant : on a l’impression d’être dans une ville morte, même le samedi. Je trouve cela bien triste et je compatis avec les commerçants. »

Esther : « Bien sur que la gratuité des parkings serait un plus pour le centre-ville, ainsi que de la musique dans les rues pour donner un coté plus commercial et plus vivant ! Grosse erreur de la ville d’avoir mis les parkings payant entre midi et 2. Nous avons une jolie ville, il est donc dommage que le centre ne soit pas plus autant fréquenté. »

Philippe : « Le prix des parkings oui est à revoir mais surtout le harcèlement des contractuels dont la fréquence est montée de 5 à 6 passages par jour ! Plus de dépassement possible, une application qui bug, pas de réseau, pas de prolongation ! Le soir pour les bars cela ne pose pas de problème. Enfin, venir à pied, c’est bien, mais uniquement si l’on n’a pas prévu d’achats ! Oui flâner c’est bien, mais si tous les commerces ferment, il n’y a aura plus de quoi flâner ! »

Dominique : « Je ne dois pas habiter la même ville que vous… 1 h de gratuit c’est déjà bien ! Il y a du monde aussi au centre-ville !!! Baisser les tarifs pourquoi pas. »

Hubert, cadre : « Impossible de manger à midi au centre-ville avec un ticket d’une validité inférieure à 1h30… Forcément ça limite les tentatives ! »

Jean-Philippe, cadre : « Toutes les grandes zones commerciales de Besançon (Chateaufarine, Ecole-Valentin, Chalezeule, etc) ont un parking gratuit. Alors oui, il faudrait 2h gratuites. Personnellement, je ne vais au centre-ville que le soir. En journée, je fais mon shopping ailleurs. La construction du tramway (250 millions d’euros) a déjà fragilisé de nombreux commerces, cafés et restaurants au centre-ville? Cela serait donc normal que la municipalité les soutienne avec plus de parkings gratuits et plus longtemps… Tout en mettant en place une limite pour éviter les squats permanents. »

Vanessa : « Je pense que la gratuité des parkings pourrait aussi engendrer d’autres problèmes : trop de voitures en ville (pollution, bouchons etc…) donc un centre-ville qui ne serait pas forcément plus attractif. Oui pour un retour à la gratuité entre midi et deux. 20 ou 30 mn de parking gratuit aux parcmètres ou autres arrangements, serait également un plus. »

Estelle : « Habitant à la périphérie de Besançon je ne viens pas souvent dans la boucle car non seulement, le centre est difficile d’accès mais en plus le prix des parkings me semble trop cher comparativement à d’autres villes de taille plus importante. Un système de réduction ou de gratuité les jours de forte affluence (vendredi, samedi) serait souhaitable. »

Dominique, professeur de piano : « Assez d’accord à propos d’une gratuité qui engendrerait pollution et trop de voitures. Il faudrait interdire la circulation dans la boucle, le centre-ville n’est pas si grand que ça, on le traverse en 15 minutes à pied. Je ne trouve pas le prix des parkings élevé, allez faire un tour à Paris ! Les français râleurs professionnels et gagne-misère… »

Frédérique, cadre : « Au-delà de la problématique du parking, je retiens que le Centre-Ville soi disant si attractif n’a pas accueilli une enseigne majeure depuis bien longtemps. La création des passages Pasteur et le Tramway n’ont d’ailleurs pas redynamisé ce point là et c’est plutôt inquiétant. Mc Donald vient d’ailleurs de faire le choix  de s’installer à Chalezeule, c’est tout sauf un hasard. Mais pour être objectif, il faut plutôt s’interroger sur les causes de la désaffection et la mort du commerce dans les villes moyennes. Il y a d’ailleurs déjà eu, en France, de nombreuses analyses sur le sujet. »

Nathalie, musicienne : « Les commerçants ont parfois des raisons valables de se plaindre !! Les centres-villes meurent car ceux-là même qui critiquent les revendications de pseudo riches commerçants font leur course dans des grandes surfaces !! Ils enrichissent ceux qui éloignent leur argent dans des paradis fiscaux !! Ils enrichissent ceux qui se moquent du  » fabriqué local  » ! Soyez juste des moutons ! ( j’ai plus de respect pour les moutons que certains hommes )… pensez à tort que les riches sont ceux qui bossent !! Il faut conserver des petits commerces au centre ville ! C’est impératif !! Oui les parkings sont trop chers !! Arrêtez vos consommations multinationales !! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here