Question de points de vue : l’avenir de l’Union des Commerçants

0
193
- Annonce -
Pierre Bouvier, Président de l’Union des Commerçants de Besançon, a décidé de passer la main pour le prochain mandat.
Un appel à candidatures est donc lancé pour recruter un nouveau président.
Et vous, si vous étiez à la tête de l’Association, quelles seraient les actions prioritaires que vous mettriez en place pour le centre-ville ?
Christophe Courgey, dirigeant du Vintage Lounge

Christophe Courgey, dirigeant du Vintage Lounge à Besançon 

« Il faut déjà, discuter avec le staff actuel pour mettre en place une stratégie différenciante afin de faire face au commerce de zone commerciale insipide et stéréotypé. 
Ensuite, il faut mesurer si l’adhésion se fait autour des valeurs d’accueil, d’offres et d’émulation. Qu’est ce qui doit nous distinguer ? Face au commerce de masse en zone il nous faut jouer de l’accueil et de l’écoute. Il n’y a aucun miracle, ni moyen, si ce n’est une charte de l’engagement.
Il faut également jouer sur la notion de quartier, avoir une âme et des produits différents des standards. Puis il faut animer et faire savoir.
Quant à devenir Président de l’Union des Commerçants, pourquoi pas ! »

J-F M, commerçant du centre-ville 

« Tout d’abord, la question qu’il faut se poser est : a-t-on réellement besoin de l’Union des Commerçants sachant qu’il existe déjà l’Office du Commerce ?
Ces 2 structures associatives, l’une née sous l’impulsion des commerçants du centre, l’autre créée à l’initiative de la Ville, ne sont-elles pas aujourd’hui en doublon ?
Mutualiser l’ensemble de leurs moyens humains et financiers sur une même et seule structure, ne serait-ce pas plus porteur et efficace ? Quitte à créer des sous-commissions (centre-ville, péri-urbains, etc…)
Peut-être qu’il faut aujourd’hui penser à tourner la page et ne pas rester figer sur des concepts qui pouvaient fonctionner autrefois… C’est cela le 21ème siècle, il faut régulièrement se réinventer. Il faut s’y faire, que nous le voulions ou non. C’est là, toute la difficulté.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here