Sapin express !

0
1407
D’après le site budget-maison.fr, 66% des Français achèteront un sapin artificiel cette année. DR
- Annonce -
Adieu l’aventure du sapin de Noël à trimbaler dans le tram’ bisontin, désormais, le sapin est livré directement chez vous !

Chaque année, c’est la même rengaine, d’un côté, le sapin artificiel, pratique mais fade, de l’autre, le sapin naturel qui, certes, dégage un doux parfum boisé mais… perd ses aiguilles. Sans parler de la galère pour le ramener au pied de la cheminée… Si 66% des Français prévoient d’acheter un sapin artificiel cette année*, les irréductibles de l’épicéa pourront se faire livrer leur sapin chez eux.

En effet, pour épargner une corvée aux Bisontins, Petite Fleur s’associe à la société de coursiers à vélo, Véloconnect, pour livrer des sapins de Noël directement chez l’habitant. « C’est la deuxième année que l’on propose ce service, la demande est très forte », affirme Clémence Regnier, propriétaire de la boutique Petite Fleur qui fêtera ses cinq ans le 23 décembre prochain. Si l’initiative nécessite beaucoup de préparation en amont, les clients semblent ravis : « Les gens ne veulent plus s’embêter. Se faire livrer le sapin à la maison est plus simple pour eux. Cette année, on a enregistré beaucoup de précommandes, signe que la demande est là », poursuit-elle.

« On est tous les deux passionnés de vélo », raconte Clément Ecoffey, le co-fondateur de la société de coursiers à vélo, lancée il y a deux ans. DR
Pour un Noël plus vert

La démarche est totalement écolo puisqu’il s’agit de sapins locaux : « Ils viennent de La Vieille-Loye dans le Jura », indique la fleuriste. Et puisque Noël ne serait pas sans ses petits lutins, les conifères seront livrés à vélo, dans la journée qui suit la commande, par Rémi Gallerand et Clément Ecoffey, les coursiers de Véloconnect. « On est tous les deux passionnés de vélo. Faire de la livraison urbaine à vélo était une évidence pour nous », raconte Clément Ecoffey, le co-fondateur de la société de coursiers lancée il y a deux ans. « Une grande majorité de nos clients sont des professionnels mais pour Noël nous répondons à ce besoin de livraison puisque la demande est très forte », précise-t-il.

Épicea contre Nordmann : le match

« On a commandé plus de Nordmann car les épicéas durent moins longtemps, ils sèchent plus vite donc la demande pour cette variété est plus faible », explique Clémence Regnier. La fleuriste nous livre quelques conseils pour conserver son sapin plus longtemps : « Il faut à tout prix éviter de placer le sapin aux abords des radiateurs, des cheminées ou de toutes autres sources de chaleur. Installer le sapin à proximité directe d’une baie vitrée n’est pas non plus une bonne idée car le soleil dessèche l’arbre ».

*d’après une enquête menée par le site budget-maison.fr en septembre 2017 auprès de 1475 familles ayant au moins un enfant.

Louise De Châteaublanc

Du 1er au 24 décembre 2017, commandes directement en boutique,
9 rue Pasteur ou par téléphone au 03 81 81 17 58 ; à partir de 25€.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here