20 ans de photographie sur téléphone portable : je ne voudrais rien d'autre

Récemment, quelques photos de 2010 sont à nouveau tombées entre mes mains. Un voyage à New York. Ce que j'ai vu n'avait pas l'air si mal, et j'ai pensé : avec quel appareil photo avez-vous tourné ça ? Un regard sur les données EXIF ​​révélées : C'était l'iPhone 3GS.

Cela fait donc plus de dix ans maintenant. A cette époque, je prenais encore beaucoup de photos avec des appareils photo de voyage. L'iPhone 3GS a été mon premier smartphone et les photos étaient - d'accord. Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir que les résultats sont déjà rapides pendant la journée, que l'appareil photo a apparemment eu des difficultés avec les contrastes - les zones sombres trop sombres, les claires trop claires. Et j'épargne les images floues - en fait toutes dans le noir - je vous épargne ici de toute façon.

Difficultés avec les contrastes : On ne voit qu'au deuxième coup d'œil qu'il y a des gens qui attendent derrière le passage clouté.

Alors, qu'est-ce que je veux dire ? Déjà à l'époque, en tant que photographe passionné, je préférais prendre des photos avec mon téléphone portable plutôt que de charger mes bagages avec un appareil photo. Même alors, un reflex numérique, un appareil photo de voyage ou l'un des appareils photo hybrides encore jeunes aurait pris de meilleures photos. Les résultats sont néanmoins utiles. Et comme on le sait, les caméras des smartphones n'ont pas empiré depuis lors.

Image nocturne de New York. Créé : 2010 avec l'iPhone 3GS.

2010, le tournant de la photographie numérique ?

Mon premier smartphone a marqué un tournant pour moi. Avant cela, j'avais surtout photographié avec des compacts numériques. Avec mes téléphones portables à l'époque seulement de temps en temps, si rien d'autre n'était là. Mais la qualité de l'image était encore très médiocre. Les photos ici datent de 2007 de mon téléphone portable Sony-Ericsson K750i et – son successeur – le Nokia 5700. Toujours utilisable en journée, ici le Sony…

Le soir, les capteurs ont augmenté la sensibilité au maximum. Il n'y a donc pas eu de secousses désagréables, mais un bruit extrême, voici une photo du Nokia 5700 :

Les fabricants de l'époque ont associé pour la première fois téléphones portables et appareils photo numériques en 2000. En 2002, les premiers téléphones portables avec appareil photo sont également arrivés sur le marché allemand. À peu près à la même époque, la photographie numérique se préparait lentement à remplacer la photographie analogique. Au début, ni l'un ni l'autre ne livraient de très belles images.

À partir de 2010, les caméras des smartphones pour les masses

Ce n'est pas non plus que les bons téléphones n'aient pas pris de photos utilisables autour de l'année 2005. À cette époque, cependant, presque personne n'aurait pensé à utiliser son téléphone portable comme premier appareil photo et à laisser l'appareil photo conventionnel à la maison. Pour la plupart des gens, cela n'a probablement changé que lorsqu'ils ont acheté leur premier smartphone. Au départ encore très cher, le mass market s'y est accéléré à partir de 2010. Et les caméras, quant à elles, n'étaient pas mauvaises.

Près de trois ans après l'iPhone 3GS, j'ai pris ces photos avec le Google Nexus 4 fin 2013 et début 2014 :

Les images sont nettement plus nettes que sur l'iPhone 3GS trois ou quatre ans plus tôt. Et même dans des conditions de faible luminosité, quelque chose est maintenant à moitié reconnaissable :

Encore trois ans plus tard, en 2016, l'appareil photo de mon smartphone était le OnePlus One, qui était déjà sorti fin 2014. Netteté élevée, peu de bruit, tout au plus quelques difficultés avec les contrastes :

2018, photos avec le Samsung Galaxy S9+. C'était la première caméra de smartphone que j'ai testée où il n'y avait soudainement plus d'images trop sombres :

Elle a également fourni de bons contrastes:

Et aujourd'hui? Aujourd'hui, je prends des photos comme celle-ci avec l'iPhone 12 Pro Max actuel dans la soirée, pas le jour. Il n'y a pratiquement plus d'images trop sombres, tout au plus même dans les nuits les plus sombres :

Et pendant la journée, les contrastes rudes ne sont plus un problème :

Ce qui est excitant, c'est que les caméras des smartphones s'améliorent de plus en plus

Tournez la roue du temps mentalement encore trois ans. Un bruit d'image, un tremblement, une diminution de la netteté sur les bords de l'image ? Ne devrait plus apparaître dans les caméras des smartphones en 2024. Qui sait, peut-être y aura-t-il même quelque chose comme l'obscurité, du moins sur les photos, tout simplement plus.

Mon point est? Le dicton dit : le meilleur appareil photo est celui que vous avez avec vous. Et c'est le smartphone. Les appareils s'améliorent chaque année et ils sont maintenant si bons que certaines personnes se demandent pourquoi ils devraient emporter un autre appareil photo avec eux. Du moins pour la photographie de voyage, de rue ou d'instantané, je ne sais plus pourquoi.

Sommaire
  1. 2010, le tournant de la photographie numérique ?
  2. À partir de 2010, les caméras des smartphones pour les masses
  3. Ce qui est excitant, c'est que les caméras des smartphones s'améliorent de plus en plus

Benedicte lefeuvre

J’écris pour la technologie moderne et plus précisément sur les accessoires tendances et pratiques que chacune devrait porter sur soi en toute occasion. Avec une cible plus féminine, je rédige aussi des articles orientée sur la « prise en charge de soi », que ce soit en termes de beauté, mais aussi au niveau de la santé. La femme a besoin de se valoriser en prenant soin de soi et donc en gardant la forme. Je me permets donc d’informer et de conseiller mes lectrices sur les différents moyens d’optimiser leur santé physique et mentale. Je suis aussi tourné sur l'international et les articles chauds.

Dans la même catégorie

Go up