Apple devra indemniser un avocat pour iPhone 12 volé et envahi – Législation –

Apple a été condamné à verser une indemnité de 5 000 BRL pour dommages moraux à un propriétaire d'iPhone 12 qui s'est fait voler son téléphone portable et l'a envahi par des criminels. La décision est de la 4e Cour civile spéciale de la Cour de justice de l'Espírito Santo (TJES). Il est indiqué dans l'ordonnance que la victime a prouvé que des voleurs ont volé son iPhone et y sont entrés par effraction même sans le mot de passe, contournant même Face ID - la biométrie faciale utilisée par les gadgets Apple.

iPhone 12 Pro (Image : Alwin Kroon/Unsplash)

La victime s'est fait voler l'iPhone 12 et a perdu 70 000 R$

La victime est l'avocat Sergio Araujo Nielsen, qui a agi en son propre nom dans l'affaire. Selon lui, les criminels qui ont volé son iPhone 12 ont réussi à déverrouiller l'appareil même sans le mot de passe ni la reconnaissance faciale.

Après avoir eu accès au menu du téléphone portable, les voleurs ont désactivé l'application utilisée pour suivre les appareils Apple - peut-être le "Buscar", standard pour les produits Apple - et ont utilisé les données de l'avocat pour effectuer des transactions bancaires d'une valeur de 70 000 R$. Nielsen a informé le TJES que le montant volé a déjà été remboursé par les banques, après qu'il a été prouvé que les transactions étaient frauduleuses.

Avec cela, la victime demande une indemnisation pour dommages moraux pour avoir considéré « qu'il est déraisonnable qu'un téléphone portable de la marque du défendeur [Apple] et qui coûte environ R$ 6 000 (six mille reais) n'offre pas le minimum de sécurité aux consommateurs ». Toujours selon la victime, l'appareil a été volé avec l'écran verrouillé, c'est-à-dire que les criminels ne pouvaient pas s'y introduire à moins de découvrir le mot de passe ou d'utiliser Face ID.

Le juge cite le CDC et dit qu'il y a eu une "défaillance de la sécurité"

La juge non professionnelle Laíra Riani Britto a tranché en faveur de la victime, en ordonnant à Apple de verser une indemnité de 5 000 R$. Dans l'analyse du dossier, le magistrat a encadré la relation entre Nielsen et Apple dans le Code de la protection des consommateurs (CDC). De cette manière, le fabricant de l'iPhone 12 serait responsable d'indemniser le client pour tout dommage, indépendamment de l'existence d'une faute.

Pour le juge, il a été démontré que des criminels pénétraient dans l'appareil de la victime sans fournir de mot de passe ni utiliser la biométrie faciale. Dans la décision, Britto souligne :

"Ce fait démontre la fragilité du système de téléphonie mobile, nécessitant une reconnaissance de la demande initiale, puisque pour toutes les fonctionnalités altérées par des criminels, il est nécessaire d'utiliser au moins un mot de passe personnel."

Même si Nielsen n'avait pas suivi les étapes recommandées par Apple pour installer toutes les mesures de sécurité sur son iPhone 12, le juge allègue que l'affaire concerne la facilité avec laquelle les criminels peuvent accéder aux données des clients, et non quelles mesures ont été ou n'ont pas été prises par le consommateur pour protéger le téléphone portable. .

Quant aux dommages moraux, le juge a jugé la victime juste pour la taille d'Apple, compte tenu de la "faille de sécurité" présentée par l'un de ses téléphones portables. Elle évoque également les désagréments causés par le vol de l'iPhone 12 :

« En outre, les faits allaient au-delà de la simple gêne, puisque grâce à l'accès aux données du demandeur, plus de 70 000,00 BRL ont été transférés du compte bancaire du demandeur, une situation qui a sans aucun doute causé de l'agitation, de l'anxiété et de l'appréhension jusqu'à ce qu'elle soit résolue par l'institution financière. .”

Il convient de mentionner que Sergio Araujo Nielsen est avocat et a été nommé membre de la Commission des tribunaux spéciaux du Barreau brésilien (OAB) d'Espírito Santo, le 28 juillet 2022.

Apple sommé de compenser le manque de chargeur

Il s'agit du deuxième cas du mois au cours duquel Apple est obligé de verser une indemnité pour préjudice moral à un consommateur.

Le 11 novembre, le fabricant a été condamné à verser 3 000 BRL de dommages-intérêts moraux à un consommateur qui avait acheté un iPhone 11 et s'était blessé après n'avoir pas reçu de chargeur — l'appareil n'étant plus livré avec une source d'alimentation en raison de la nouvelle politique de la marque.

Selon la décision du juge de la Cour de justice de l'État de Bahia (TJBA), Apple devrait fournir un nouveau chargeur au client dans les 10 jours, sous peine d'une amende journalière de 200 R$ à l'entreprise.

Sommaire
  1. La victime s'est fait voler l'iPhone 12 et a perdu 70 000 R$
  2. Le juge cite le CDC et dit qu'il y a eu une "défaillance de la sécurité"
  3. Apple sommé de compenser le manque de chargeur

Frédéric Villeroux

Je partage non seulement la culture culinaire à travers mes mots, mais aussi, je mets en avant les différentes propositions de recettes les plus délicieuses et les astuces pratiques en termes de cuisine. Pour qu’il n’y ait aucune redondance dans les informations que je communique aux lecteurs, je me base sur la rédaction d’article de cuisine, à la pointe de la modernité. Chaque sujet traité sera ainsi de tendance et de nouvelles idées seront mises en ligne au quotidien.

Dans la même catégorie

Go up