Comment bien manger sans viande : Un guide pour une alimentation saine et respectueuse de l’environnement

Les gens se tournent vers les régimes végétariens et végétaliens pour de multiples raisons, mais une chose est sûre : la viande est chère. De plus, elle prend beaucoup de place dans votre réfrigérateur et votre congélateur, ce qui signifie que vous gaspillez de la nourriture. Cela peut conduire à une augmentation de la quantité de déchets et de sacs en plastique, ce qui a un impact négatif sur l’environnement.

Voici quelques façons de bien manger sans viande ou sans autres aliments d’origine animale que vous pourriez vouloir faire dans un but environnemental.

Comment bien manger sans viande

Les gens se tournent vers les régimes végétariens et végétaliens pour de nombreuses raisons, mais une chose est sûre : la viande est chère. De plus, elle prend beaucoup de place dans votre réfrigérateur et votre congélateur, ce qui signifie que vous gaspillez de la nourriture. Cela peut entraîner une augmentation des déchets et des sacs en plastique, ce qui a un impact négatif sur l’environnement.

Voici quelques façons de bien manger sans viande ni autres aliments d’origine animale, que vous pouvez adopter à des fins environnementales.

Premièrement, essayez de manger vos restes

Si vous ne terminez pas un repas, ne le jetez pas ! Vous pouvez conserver les restes en les utilisant le lendemain. Par exemple, si quelqu’un a un reste de rôti le lundi soir mais ne le termine pas avant le jeudi soir, utilisez les restes le vendredi soir !

Deuxièmement, faites pousser vos propres aliments

Le jardinage offre l’avantage supplémentaire de pouvoir manger des légumes frais toute l’année et de réduire la dépendance aux produits de l’épicerie. Il permet également de lutter contre les parasites et de prévenir l’érosion du sol causée par le surpâturage du bétail. Cela permet de préserver les habitats naturels et d’éviter la déforestation.

Troisièmement, mangez moins de viande

Il s’agit de manger moins de bœuf (et d’autres viandes rouges) qui contribuent au changement climatique par les émissions de gaz à effet de serre produites lorsque les animaux sont élevés pour être consommés. Pour réduire ces émissions, choisissez plutôt des protéines animales à faible impact comme la volaille ou le poisson !

Avantages d’un régime végétarien ou végétalien pour l’environnement et l’économie d’espace

Les personnes qui suivent un régime végétarien ou végétalien gagnent beaucoup d’espace dans leur réfrigérateur et leur congélateur. De plus, elles réduisent leur empreinte carbone.

En effet, la viande occupe beaucoup d’espace, ce qui nécessite plus de réfrigérateurs et de congélateurs pour la stocker correctement.

Vous pouvez également manger végétalien en consommant moins de viande en général et en réduisant votre consommation d’autres produits d’origine animale comme les œufs et les produits laitiers. De cette façon, vous pouvez réduire encore plus votre empreinte carbone.

Le véganisme est également respectueux de l’environnement car il encourage les gens à acheter moins d’aliments transformés dans les épiceries, ce qui signifie moins de sacs en plastique dans les décharges.

Un autre avantage de l’alimentation végétarienne ou végétalienne réside dans les bénéfices pour la santé qu’elle procure. Selon le ministère américain de la santé et des services sociaux, les végétariens présentent un risque plus faible d’obésité, de maladies cardiaques, de diabète de type 2, d’hypertension artérielle et de certains types de cancer que les omnivores (personnes qui mangent à la fois des aliments d’origine végétale et animale). Le végétalisme peut également contribuer à protéger contre des facteurs environnementaux tels que l’appauvrissement de la couche d’ozone.

Conseils pour préparer vos propres repas sains

Faites une liste de vos plats sains préférés.

Recherchez les ingrédients nécessaires pour les préparer.

Préparez ces repas à l’avance et mettez-les dans votre congélateur pour pouvoir y accéder facilement à tout moment.

Planifiez une semaine de repas, puis cuisinez ceux dont vous avez besoin chaque jour en plusieurs fois afin de ne pas avoir à vous soucier de cuisiner trop de nourriture en une seule fois.