D’abord expulsé à vie du stade pour chants homophobes




Le Mexique ne voit que de loin

Les fans mexicains ont gagné une place comme celui qui a causé le plus de dégâts à leur équipe en raison du cri homophobe du coup de pied de but contre le gardien visiteur, un fait qui se répète dans la Ligue MX sans aucune répercussion contre ceux qui effectuent ce geste offensant.

La Liga MX et la FMF ont dû créer des campagnes et faire des pauses de trois minutes dans les matchs de l’équipe nationale mexicaine, sur instruction de la FIFA, pour faire remarquer aux fans que ces types d’expressions ne coïncident pas avec l’esprit du sport.

Seulement lors des qualifications pour Qatar 2022 fin 2021, la FIFA a imposé une sanction de deux matchs à huis clos et une amende de 100 mille francs suisses (deux millions et demi de pesos) à l’équipe nationale mexicaine, en raison des chants homophobes qui ont été prononcés lors des matchs contre le Canada et le Honduras, qui se sont déroulés au stade Azteca.