Dépenses pour l'achat d'une maison.

Toutes les dépenses à faire face pour l'achat d'un bien. Bienvenue à notre rendez-vous hebdomadaire. Lorsqu'il s'agit d'acheter une maison, en plus de la commission de l'agence immobilière, il y a diverses dépenses qui ne sont souvent pas prises en considération. Comprenons ce qu'ils sont ensemble. Conformité cadastrale et urbanistique. Tout d'abord, il faut vérifier que le bien ne présente pas d'abus, car tout n'est pas remédiable. En supposant que les frais d'éventuelles divergences soient à la charge du vendeur et à engager avant l'acte définitif, il peut arriver que l'acheteur en phase de négociation, en accord avec le propriétaire, décide de remédier aux infractions de sa propre poche. Avant-contrat, vulgairement compromis. C'est l'accord par lequel les parties s'engagent à conclure un futur contrat de vente. Si avant l'acte notarié vous choisissez de signer un avant-contrat de vente, vous devez prévoir les frais liés à son enregistrement : 200 € de taxe forfaitaire et 0,5% sur les acomptes versés au titre de la taxe d'enregistrement et récupérables au jour de l'acte, ainsi que 2 timbres fiscaux de 16 €. Prêt hypothécaire. Pour ceux qui souhaitent acheter une maison par le biais d'un crédit immobilier, celle-ci prévoit quatre types de frais bancaires : le coût de l'expertise, les frais d'enquête qui dépendent de l'établissement de crédit et la taxe de substitution, plus avantageuse pour l'achat d'un premier logement. .par rapport à celui d'une résidence secondaire. Enfin, l'acte de prêt que stipulera le notaire dont le coût sera proportionnel à la valeur de l'hypothèque. Acte public de vente, communément acte. L'acte de vente prévoit des frais de notaire à régler. Il n'y a pas de règle précise qui établit le coût, mais une fourchette de dépenses qui dépend de la valeur du bien, de la ville et de l'étude notariale. Dans tous les cas, il est bon d'évaluer différentes estimations pour trouver la solution la plus pratique. Taxe sur l'achat de la maison. Le premier est la taxe d'immatriculation, si la vente est entre particuliers. On distingue l'achat d'une première ou d'une résidence secondaire : dans le premier cas il y a des concessions pour l'acquéreur, c'est-à-dire que la taxe est égale à 2% sur la valeur cadastrale. Dans le cas de l'achat d'une résidence secondaire ou d'une résidence de luxe, la taxe est égale à 9 %. Ensuite, il y a la taxe hypothécaire, pour la transcription de l'acte dans les registres immobiliers. Enfin, la taxe cadastrale doit être prise en compte, pour transcrire le nom du nouveau propriétaire à l'Agence Territoriale. Dans le cas où vous achetez auprès d'une entreprise de construction, la TVA sera appliquée à la place, à 4% sur la valeur d'achat dans le cas d'une première maison ou à 10% dans le cas d'une résidence secondaire. Rénovation. Dans le cas où le bien est vétuste ou pas à son goût, il faut également tenir compte des coûts des travaux de rénovation : il peut s'agir de travaux plus simples, comme le badigeonnage de la maison, ou plus complexes, qui nécessitent par exemple des échafaudages ou l'extension de la surface du bâtiment. Pour avoir une idée précise des coûts et ne pas vous heurter à des coûts non envisagés et calculés auparavant pour l'achat d'une maison, contactez une agence immobilière qui vous accompagnera tout au long du processus d'achat et de vente.

Partenaire:

Sommaire

François Brisson

Vous pouvez retrouvez aussi une section sur les activités sportives journalières et hebdomadaires à faire. Dans cette rubrique, je définis les séances de sport importantes à réaliser chez soi ou en salle de sport. Mais j'écris avant tout, l'actualité du moment.

Dans la même catégorie

Go up