Formule 1 : Leclerc et Ferrari donnent le ton pour le GP d’Australie

Le duel Leclerc-Verstappen risque de vivre un nouvel épisode : bien que Ferrari ait dominé les deux premières séances d’essais libres du Grand Prix d’Australie ce vendredi, la ‘Scuderia’ devra se méfier d’un Max Verstappen bien décidé à couper son désavantage au classement général de la Coupe du Monde F1. Lors de la première journée sur l’asphalte du circuit Albert Park de Melbourne, au tracé partiellement modifié, le meilleur temps est revenu au Monégasque Charles Leclerc. Avec 1 minute 18 secondes et 978 millièmes, le leader de la Coupe du monde a dépassé de 245 millièmes ce qui “a priori” sera son principal rival tout au long de la saison, le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), actuel champion du monde.

Derrière les deux, l’Espagnol Carlos Sainz Jr. (Ferrari), à 398 millièmes, complète le top-3. Sainz avait été le plus rapide du premier libre. Mais malgré son meilleur temps, Leclerc n’a pas été euphorique : “Aujourd’hui, c’était un vendredi un peu plus difficile (…) il y a encore beaucoup de travail à faire”, a déclaré l’actuel leader de la Coupe du monde. En tout cas, ces résultats entérinent la bonne forme de Ferrari, en tête du classement des constructeurs, après avoir renoncé à se battre pour elle en 2021 et se concentrer ainsi sur la préparation de la saison 2022. Avant la course australienne, la troisième de la saison , Leclerc (45 points) et Sainz (33 points) devancent Verstappen (25) au classement des pilotes. Mais le Néerlandais, vainqueur de la dernière course, en Arabie Saoudite fin mars, reste optimiste : « On est encore un peu derrière Ferrari, mais je pense que ce week-end on pourra peut-être se rapprocher un peu. Allons-nous dans la bonne direction”. Derrière ce trio, l’Alpine de l’Espagnol Fernando Alonso a signé le quatrième meilleur temps, devant la Red Bull du Mexicain Sergio Pérez, et l’autre Alpine, du Français Esteban Ocon.

Mercedes avec des problèmes

Derrière, les Mercedes des Britanniques Lewis Hamilton et George Russell n’ont pas dépassé respectivement les 7e et 12e temps lors de la première séance d’essais libres. Et les choses ne s’amélioraient pas dans la deuxième séance : si les pilotes de l’écurie constructeurs championne du monde en titre amélioraient leurs temps, Hamilton occupait une modeste 13e place, derrière Russell, 11e. « Même quand on fait un bon tour, si on regarde les chronos, on a plus d’une seconde de retard. Nous avons beaucoup de travail à faire pour corriger les écarts », a reconnu le septuple champion du monde. Cette troisième étape de la Coupe du monde marque également l’entrée en piste du quadruple champion du monde (2010-2013 avec Red Bull) Sebastian Vettel, qui a raté les deux premières en raison d’une infection au covid-19. Mais l’Allemand a dû regagner les stands au début de la première séance en raison d’un problème de moteur qui lui a également fait manquer la seconde. « Les points positifs sont que je me suis senti à l’aise assez rapidement et que nous avions aussi un bon équilibre dans la voiture. C’est dommage cependant de ne pas avoir donné plus de tours », a-t-il expliqué avant d’assurer que son Aston Martin sera prête pour samedi. Le pilote allemand a été condamné à une amende de 5 000 euros (5 400 $) pour avoir utilisé un scooter sur la piste sans autorisation officielle : une fois la première séance terminée, Vettel a été aperçu faisant le tour du circuit sur une petite moto pour retourner au « paddock », faisant signe au Ventilateurs.

]]>