Investissements en nue-propriété immobilière.

Propriétés en nue-propriété : qu'est-ce que c'est et qui les achète. Bienvenue à nouveau sur notre blog, dédié aux passionnés et aux opérateurs immobiliers. Lors de la recherche d'une maison, il arrive de trouver des annonces dans lesquelles la nue-propriété d'un bien est vendue plutôt que la propriété du bien lui-même. On parle aujourd'hui de nue-propriété : de quoi s'agit-il ? Qui est l'acheteur type de ce type d'actif ? Et enfin, vaut-il la peine d'investir dans ces maisons ? Autant de questions auxquelles notre article répond promptement. Commençons par une définition de la nue-propriété. Ce dernier est lié à la notion d'usufruit d'un bien immobilier, c'est-à-dire le droit qui permet à l'usufruitier d'habiter une maison appartenant à une autre personne. Ce dernier, défini comme le nu-propriétaire, laisse de nombreuses prérogatives à l'usufruitier, qui a un rapport direct avec le bien et en jouit pleinement. En résumé, la nue-propriété représente la valeur d'un immeuble nette d'usufruit, c'est-à-dire le droit de propriété dont est privée la jouissance effective du bien immobilier, qui reste à l'usufruitier. Toutefois, cette restriction n'est pas indéfinie : le nu-propriétaire s'approprie la pleine propriété au décès de l'usufruitier ou à l'expiration des délais prévus au contrat, ou dans les autres cas d'extinction du droit. Compte tenu de l'évolution du marché immobilier ces dernières années, la vente en nue-propriété répond aux besoins de ceux qui décident d'acheter un bien immobilier en réalisant un investissement immédiat et en garantissant un logement éventuellement utilisable dans le futur à un prix avantageux. Mais ce type de solution est également avantageux pour l'usufruitier, qui obtient une somme instantanée et peut continuer à habiter ou à louer le bien. Cependant, le cas le plus courant est celui de ceux qui décident de vendre la nue-propriété tout en continuant à habiter la maison : ce sont souvent des parents qui cèdent la maison à leurs enfants pour leur garantir un logement dans le futur, mais qui en même temps temps veulent avoir un endroit où vivre pour la durée de sa vie. Un autre cas est celui de ceux qui veulent obtenir des liquidités immédiates, en gardant toujours une maison pour eux : il s'agit le plus souvent de personnes âgées, seules ou en couple, sans héritiers à qui laisser leur appartement, qui choisissent d'avoir immédiatement un encaissement économique vivre paisiblement ces dernières années sans avoir à sortir de chez vous. Qu'en est-il des avantages pour les acheteurs? Ces derniers bénéficient de prix dégressifs, d'autant plus avantageux que l'usufruitier est âgé : sur une échelle de un à cent, plus l'usufruitier est proche de cent ans, plus la valeur de la nue-propriété coïncide avec celle de l'ensemble du bien . . En particulier, l'estimation est faite à l'aide de coefficients variables basés sur l'âge de l'usufruitier qui sont établis par le ministère des Finances et mis à jour sur la base des statistiques sur l'espérance de vie en Italie et le taux d'intérêt en vigueur. En résumé, l'achat en nue-propriété rapporte des prix inférieurs à ceux pratiqués sur le marché immobilier. Par ailleurs, des investissements immobiliers rentables à long terme sont réalisés et en vue de l'utilisation future de l'actif. Par exemple, vous pouvez faire un achat immédiat en vue d'une augmentation de la valeur marchande de la propriété, également due à l'âge avancé de l'usufruitier, ou vous pouvez acheter une maison à l'avance et à un prix avantageux pour l'avenir de leur enfants, c'est-à-dire lorsque le droit de l'usufruitier a expiré. Quant aux charges, l'usufruitier est responsable du paiement de l'entretien ordinaire, devant maintenir le bien en bon état sans l'endommager ni le modifier, ainsi que celui des impôts, droits, redevances, etc. (par exemple IMU, TASI, IRPEF et taxe sur les déchets). Le nu-propriétaire, en revanche, a droit aux charges et taxes extraordinaires prévues pour la nue-propriété. Mais qui vend un bien immobilier en nue-propriété de nos jours ? Selon une étude récente sur le marché immobilier, au premier semestre 2019, 62% de ceux qui vendent en nue-propriété le font pour obtenir des liquidités et, par conséquent, pour maintenir un niveau de vie suffisant ou pour répondre aux besoins liés à l'avancée en âge. , mais aussi pour accompagner les enfants dans l'achat d'un bien immobilier. En fait, Istat note aujourd'hui que l'Italie est le pays le plus ancien après le Japon, avec 1,3 million de familles composées de personnes âgées qui possèdent une maison d'une valeur d'au moins 200 000 euros. Ajoutez à cela que souvent les personnes âgées ont besoin de liquider une partie ou la totalité du patrimoine que représente le bien : cela est dû à de faibles retraites, qui expliquent la généralisation croissante de ces transactions immobilières. Et qu'en est-il des raisons de l'achat ? Les données recueillies montrent que 68% des transactions visent un investissement immobilier de longue durée, alors que seulement 32% de ceux qui achètent ce type de logement le font pour en faire leur résidence principale. Donc, fondamentalement, sept sur dix sont des investisseurs. En tout cas, au cours de la dernière année, le pourcentage de ceux qui achètent la nue-propriété à des fins d'investissement a diminué, si l'on considère qu'au premier semestre 2018, les investisseurs étaient 79,5%. La raison? La baisse des prix de l'immobilier, qui pousse à acheter en pleine propriété. Quel est le profil de ceux qui achètent un bien immobilier en nue-propriété ? Ce type d'acheteur se répartit de manière assez homogène dans les différentes tranches d'âge, avec une légère prédominance des individus entre 45 et 54 ans qui représentent 24,6 % du total. Le type de bien immobilier le plus acheté en nue-propriété est le T3, avec 47,4% de préférences. Vient ensuite le T2 avec 22,8% des choix. Enfin, nous voyons les quatre places, qui s'élevaient à 15,8%. Pour conclure l'article de notre blog, nous conseillons aussi bien aux vendeurs qu'aux acquéreurs en nue-propriété de s'adresser à un agent immobilier expérimenté pour la vente, étant donné que ce type d'opération est particulièrement délicate et nécessite des compétences bien précises tant d'ordre juridique que fiscal. . Plus que jamais donc, mieux vaut éviter le bricolage et s'appuyer sur une agence habituée à traiter ce type de bien.

Partenaire:

Sommaire

François Brisson

Vous pouvez retrouvez aussi une section sur les activités sportives journalières et hebdomadaires à faire. Dans cette rubrique, je définis les séances de sport importantes à réaliser chez soi ou en salle de sport. Mais j'écris avant tout, l'actualité du moment.

Dans la même catégorie

Go up