L'Italie signe un accord gazier avec l'Algérie pour réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie

Le Premier ministre italien Mario Draghi se rendra en Algérie lundi pour signer un nouvel accord d’approvisionnement en gaz, alors que Rome s’efforce de réduire sa dépendance au carburant russe après l’invasion de l’Ukraine.

Il s’agit de la dernière d’une série de mesures prises par les pays européens pour sécuriser des sources de carburant alternatives alors qu’ils cherchent à couper la Russie de l’économie mondiale en punition de la guerre.

L’Italie achète environ 30 milliards de mètres cubes de gaz par an à la Russie, soit 40 % de sa consommation totale. L’Algérie est le deuxième fournisseur de l’Italie, fournissant 21 milliards de mètres cubes par an, soit environ 31 % de la consommation annuelle.

Un responsable du gouvernement italien a déclaré que le gazoduc transméditerranéen – qui transporte le gaz de l’Algérie vers l’Italie via la Tunisie – ne fonctionne qu’aux deux tiers de sa capacité de 33 milliards de mètres cubes par an, donnant à l’Italie la possibilité d’augmenter rapidement ses achats à l’Algérie. .

« Cela peut avoir un impact immédiat – vous n’avez pas besoin de construire plus de pipelines ou d’autres nouvelles infrastructures », a déclaré le responsable.

Un tiers du gaz russe fourni à l’Italie chaque année pourrait être remplacé par des importations en augmentation rapide en provenance d’Algérie, a déclaré le responsable italien.

Depuis l’invasion de l’Ukraine, Draghi a souligné la nécessité pour l’Italie de diversifier de toute urgence ses approvisionnements énergétiques, en particulier compte tenu du risque que la Russie puisse riposter aux sanctions de l’UE en coupant le flux de gaz vers l’Europe.

Partenaire:

« La diversification de nos approvisionnements énergétiques est quelque chose à viser, indépendamment de ce qui se passera avec l’approvisionnement en gaz russe dans un avenir immédiat », a déclaré Draghi aux législateurs le mois dernier. « Nous ne pouvons pas être aussi dépendants des décisions d’un seul pays, car cela met en péril notre liberté, pas seulement notre prospérité. »

La semaine dernière, la Lituanie est devenue le premier pays de l’UE à couper complètement l’approvisionnement en gaz russe, les deux autres États baltes interrompant également temporairement son approvisionnement.

Recommandé

L’Allemagne a déclaré qu’elle visait à être « pratiquement indépendante » du pétrole russe d’ici la fin de cette année et du gaz d’ici la mi-2024. Berlin a récemment signé un accord à long terme avec le Qatar pour la fourniture de gaz naturel liquéfié (GNL), qui, selon Robert Habeck, ministre de l’Economie, réduirait sa dépendance à l’égard des approvisionnements russes.

Les dirigeants de l’UE ont décidé le mois dernier d’acheter conjointement du gaz naturel auprès d’autres sources.

La délégation italienne conduite par Draghi comprendra lundi le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio et Roberto Cingolani, le ministre de la Transition écologique, ainsi que le patron d’Eni, l’énergéticien italien, qui entretient des liens étroits avec l’énergéticien algérien Sonatrach.

Le responsable italien a déclaré que l’accord ouvrirait non seulement la voie à une augmentation des achats de gaz algérien, mais inclurait également un accord sur un plus grand investissement italien dans les énergies renouvelables dans le pays d’Afrique du Nord, ce qui pourrait l’aider à réduire sa propre consommation de gaz, libérant ainsi plus pour l’exportation.

Di Maio a visité plusieurs pays producteurs d’énergie ces dernières semaines et Cingolani a travaillé sur la manière d’accélérer le développement des sources d’énergie renouvelables.

Sommaire
  1. Recommandé

Frédéric Villeroux

Je partage non seulement la culture culinaire à travers mes mots, mais aussi, je mets en avant les différentes propositions de recettes les plus délicieuses et les astuces pratiques en termes de cuisine. Pour qu’il n’y ait aucune redondance dans les informations que je communique aux lecteurs, je me base sur la rédaction d’article de cuisine, à la pointe de la modernité. Chaque sujet traité sera ainsi de tendance et de nouvelles idées seront mises en ligne au quotidien.

Dans la même catégorie

Go up