Mises à jour en direct: la France expulse des agents russes après avoir découvert une opération d’espionnage présumée

La France a déclaré qu’elle avait découvert une opération de renseignement russe sur le sol français et qu’elle expulserait six agents russes qui, selon elle, opéraient sous couverture diplomatique.

« Après une très longue enquête, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a découvert le 10 avril une opération clandestine des services de renseignement russes dans notre pays », a déclaré lundi le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Six agents russes opérant sous couverture diplomatique et dont les activités se sont révélées contraires à nos intérêts nationaux » ont été déclarés personae non gratae.

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas donné plus de détails sur la nature de l’opération russe, pas plus que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui s’est contenté de dire sur qu’il s’agissait d’une « remarquable opération de contre-espionnage ».

Plus tôt ce mois-ci, la France avait expulsé 35 Russes ayant un statut diplomatique à la suite de la publication d’images d’atrocités qui auraient été commises par les troupes russes à Bucha après l’invasion de l’Ukraine fin février.

Cela faisait partie d’une réponse plus large et coordonnée de l’UE, l’Allemagne expulsant également des diplomates le même jour.

La France a convoqué l’ambassadeur de Russie à plusieurs reprises ces dernières semaines, notamment à propos d’images et de déclarations publiées sur à partir du compte officiel de l’ambassade, qu’elle a qualifiées de provocantes et d’indécentes.

Lundi, le ministère français des Affaires étrangères a déclaré que le numéro deux de l’ambassadeur avait été convoqué en son absence pour l’opération présumée russe.