Premier logement insaisissable : vrai ou faux ?

posté le 18 février 2019 Première maison insaisissable ? En réalité, la forclusion du premier logement est possible : voyons dans quels cas. Il y a beaucoup de confusion sur la question de la forclusion de la première maison et beaucoup pensent, à tort, que la première maison ne doit pas être saisie. En réalité, la première habitation peut être saisie dans des cas précis et cela dépend essentiellement de qui sont les créanciers. Tout d'abord, une précision : "première habitation" ne signifie pas que le débiteur n'est pas propriétaire d'autres habitations à usage d'habitation. Ce n'est que si l'on parle de "maison unique" que l'on peut réellement se référer à la situation dans laquelle le débiteur ne possède qu'une seule maison (celle dans laquelle il habite). Après avoir apporté cette clarification nécessaire, voyons dans quelles situations la première maison est forclosable. Saisie du premier logement : que se passe-t-il si le prêteur est la banque ? Si la maison a été achetée en souscrivant une hypothèque, il est clair qu'au moment du déboursement du prêt, une hypothèque sur la maison est inscrite en garantie du prêt déboursé. Dans ce cas, si le débiteur ne respecte pas l'hypothèque, la banque peut demander au juge que la maison soit mise aux enchères, même s'il s'agit de la seule maison en possession du débiteur. Saisie immobilière du premier logement : que se passe-t-il si le créancier est le fisc (par exemple Equitalia) ? Dans ce cas précis, il existe une loi qui interdit la confiscation des biens du défaillant à condition toutefois que les conditions suivantes soient remplies : la maison doit être la seule en possession du débiteur ; le débiteur doit avoir son effectif domicile dans la maison en question; La maison doit être enregistrée comme résidence et non comme propriété de luxe. Si ces conditions ne sont pas remplies, par exemple le bien n'est pas le seul détenu par le débiteur, celui-ci fera certainement l'objet d'une confiscation. Une autre circonstance à prendre en considération est que la saisie des biens n'est envisagée que lorsque leur valeur totale dépasse 120 000 euros et que la dette s'élève à au moins 120 000 euros. Saisie du premier logement : que se passe-t-il si le créancier est un particulier ? Si le créancier est un particulier ? Par exemple, l'ex-conjoint qui a un crédit de pension alimentaire ? Eh bien, dans ce cas, il n'y a pas de lois qui protègent le propriétaire du bien qui reste exposé dans tous les cas à l'expropriation de celui-ci par le créancier. Première maison qui ne peut pas être saisie? La réponse, à la lumière de ce qui vient d'être décrit, ne semble donc pas évidente : en réalité tout dépend principalement de la nature du créancier et certes la saisie de la seule maison possédée par le débiteur ne peut être exclue a priori. Contactez-nous pour en savoir plus sur la première saisie immobilière

Partenaire:

Sommaire

Frédéric Villeroux

Je partage non seulement la culture culinaire à travers mes mots, mais aussi, je mets en avant les différentes propositions de recettes les plus délicieuses et les astuces pratiques en termes de cuisine. Pour qu’il n’y ait aucune redondance dans les informations que je communique aux lecteurs, je me base sur la rédaction d’article de cuisine, à la pointe de la modernité. Chaque sujet traité sera ainsi de tendance et de nouvelles idées seront mises en ligne au quotidien.

Dans la même catégorie

Go up