Qualcomm lance le Snapdragon 695 5G avec une plus grande puissance graphique pour les intermédiaires - Mobile -

Ce mardi (26) est un jour de nouvelles de Qualcomm. La société a annoncé officiellement trois puces 5G pour les smartphones de milieu de gamme : la Muflier 480 Plus pour les modèles plus simples, le Muflier 695 pour les unités un peu plus avancées - c'est le modèle avec le plus de nouveautés - et, enfin, le Snapdragon 778G Plus pour les téléphones portables approchant les lignes haut de gamme.

Snapdragon 480 Plus, 695, 778G Plus et 680 (image : publicité/Qualcomm)

En lançant trois puces 5G à la fois, Qualcomm donne la première impression que les versions axées sur la 4G sont à la traîne. Mais ce n'est pas tout à fait ça : le trio est accompagné de Muflier 680également une puce intermédiaire, mais sans technologie 5G.

Muflier 480 Plus

Le modèle le plus simple de ce lot est, comme son nom l'indique clairement, une version améliorée du Snapdragon 480 introduit début 2022. Le Snapdragon 480 Plus conserve le processeur octa-core Kryo 460 et le GPU Adreno 619.

Une autre caractéristique préservée est le Snapdragon X51, un modem qui ajoute la prise en charge de la 5G à la fois dans les ondes millimétriques (mmWave) et dans les fréquences inférieures à 6 GHz (sous-6 GHz).

Contrairement à la première puce, le Snapdragon 480 Plus a essentiellement la fréquence CPU maximale, qui va de 2 GHz à 2,2 GHz. De plus, la prise en charge de Bluetooth passe de la version 5.1 à la 5.2.

On s'attend à ce que, comme elle est plus abordable, la nouvelle puce contribue à augmenter l'offre de téléphones portables basés sur la 5G.

Muflier 695

Le Snapdragon 695 apparaît comme le successeur du Snapdragon 690. Par rapport à ce dernier, la nouveauté promet jusqu'à 30% de performances graphiques en plus et jusqu'à 15% de performances CPU en plus. Du trio annoncé par Qualcomm, c'est celui qui fait le plus d'actualité.

Pour commencer, la puce est basée sur un processeur Kryo 660 à huit cœurs dont la fréquence maximale passe de 2 GHz à 2,2 GHz. De plus, le GPU est un Adreno 619, qui peut être vu comme une version "turbinée" de l'Adreno 619L qui apparaît dans le Snapdragon 690.

En intégrant un processeur de signal d'image (ISP) plus actuel, le Spectra 346T, le Snapdragon 695 améliore également le support de l'appareil photo : la puce permet au téléphone d'avoir un seul capteur de 108 mégapixels ou un trio de capteurs de 13 mégapixels, par exemple.

La compatibilité avec les réseaux 5G est également garantie par le modem Snapdragon X51, il inclut donc les normes mmWave et sub-6 GHz.

Oppo et Xiaomi ont déjà promis de lancer des smartphones équipés du Snapdragon 695.

Puce Snapdragon (image : publicité/Qualcomm)

Snapdragon 778G Plus

C'est la puce la plus puissante de l'annonce d'aujourd'hui. Le "Plus" dans le nom l'indique clairement : nous parlons d'une version améliorée du Snapdragon 778G, une puce qui a été annoncée en mai et qui apparaît, par exemple, dans le Motorola Edge 20.

Peut-être à cause du court intervalle entre les versions, le Snapdragon 778G Plus apporte très peu de nouveautés par rapport à son prédécesseur.

Le CPU Kryo 670 (octa-core) a été conservé, tout comme le GPU Adreno 642L, le modem Snapdragon X53 5G et le processeur d'intelligence artificielle Hexagon 770.

Quoi de neuf? Là encore, la fréquence CPU maximale évolue, passant de 2,4 GHz à 2,5 GHz.

Xiaomi est l'une des entreprises qui ont déjà confirmé des lancements basés sur le Snapdragon 778G Plus.

Snapdragon 680, le seul 4G

Comme vous le savez déjà, le Snapdragon 680 est la seule puce de l'annonce d'aujourd'hui à ne pas prendre en charge la 5G. Le modèle est basé sur le Snapdragon X11, un modem LTE.

Dans les autres spécifications, nous trouvons un processeur Kryo 265 à huit cœurs avec une fréquence de 2,4 GHz, un GPU Adreno 610 et le FAI Spectra 346, qui prend en charge jusqu'à trois caméras dans une configuration de 13 + 13 + 5 mégapixels.

Sommaire
  1. Muflier 480 Plus
  2. Muflier 695
  3. Snapdragon 778G Plus
  4. Snapdragon 680, le seul 4G

Jérôme Joy

Je fais découvrir à mes lecteurs cette passion en leur donnant du goût à la lecture de chaque article. Bien sûr, j’essaie de varier le mieux possible mes articles, en se lançant également dans le partage d’informations concernant la cuisine asiatique, africaine et américaine, ainsi que la politique et technologie.

Dans la même catégorie

Go up