Un service d’autoroute ferroviaire entre Sète et Calais va être lancé d’ici début 2023

Cette liaison permettra d’éviter la circulation de près de 14 000 camions par an sur cet axe, selon le ministère des Transports.

L’opérateur VIIA, qui fait partie du groupe SNCF, a été retenu pour exploiter une autoroute ferroviaire entre Sète et Calais, a annoncé le ministère des Transports, vendredi 24 décembre, dans un communiqué. Le lancement est prévu pour « fin 2022/début 2023 ». VIIA vient en parallèle d’être désigné par le Port de Sète titulaire pressenti pour la construction et l’exploitation d’un terminal d’autoroute ferroviaire.

Une autoroute ferroviaire est un système de ferroutage permettant d’embarquer des camions sur des trains spéciaux, sur de longues distances. La mise en œuvre du Calais-Sète permettra d’éviter près de 14 000 camions par an sur cet axe, selon le ministère des Transports.

VIIA exploite déjà des autoroutes ferroviaires, par exemple entre Calais et Le Boulou (à la frontière espagnole). L’opérateur doit ouvrir début 2022 une liaison du Boulou à la région parisienne, en complément de la réouverture du « train des primeurs » qui achemine des fruits et légumes de Perpignan jusqu’au marché de Rungis.

Laisser un commentaire